Quel type de conduit pour un petit poêle à bois ?

Le poêle à bois est un appareil de chauffage qui offre de nombreux avantages : il est économique, écologique, esthétique et convivial. Il permet de chauffer une pièce ou une maison avec du bois, un combustible renouvelable et peu cher. Il existe différents types de poêles à bois, selon le matériau, la forme, la taille, la puissance, le rendement, le design, etc. Parmi eux, le petit poêle à bois est un modèle adapté aux petits espaces, qui offre un bon compromis entre performance et encombrement.

Mais pour installer un poêle à bois, il faut aussi choisir le bon type de conduit pour évacuer la fumée. Le conduit est un élément essentiel pour le bon fonctionnement du poêle, car il assure le tirage, la sécurité et l’étanchéité. Il existe plusieurs types de conduits, selon le matériau, le diamètre, la forme, la longueur, etc. Comment choisir le conduit le plus adapté à votre petit poêle à bois ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Quelles sont les normes à respecter ? On vous explique tout dans cet article.

A lire également : Entre le garde-meuble, le self-stockage et le stockage chez des particuliers, lequel choisir ?

Le conduit de cheminée traditionnel

Le conduit de cheminée traditionnel est un conduit maçonné, en terre cuite ou en béton, qui traverse les étages et sort en toiture. C’est le type de conduit le plus courant, surtout pour les poêles à bois encastrés dans une cheminée. Le conduit de cheminée traditionnel présente l’avantage d’être solide, durable et résistant au feu.

Mais pour installer un poêle à bois sur un conduit de cheminée traditionnel comme celui sur https://mini-poele-a-bois.fr/,  il faut impérativement le tuber. Le tubage consiste à insérer un tube en inox à l’intérieur du conduit, pour garantir une meilleure étanchéité, une meilleure isolation et une meilleure évacuation des fumées. Le tubage permet aussi de protéger le conduit original de la corrosion et de la dégradation.

A voir aussi : Robinet salle de bain : les différents types disponibles sur le marché

Le diamètre du tube doit être adapté à la puissance et au rendement du poêle à bois. En général, il est de 150 mm pour les poêles à bûches et de 80 mm pour les poêles à granulés. Le tube doit être résistant à une température supérieure à la température des fumées, qui peut atteindre 450°C. Il doit aussi être résistant à la corrosion, à la condensation et au feu de cheminée.

Le conduit métallique

Le conduit métallique est un conduit en acier ou en inox, qui raccorde le poêle à bois à une sortie en toiture ou en façade. C’est le type de conduit le plus adapté pour les poêles à bois indépendants, qui ne sont pas reliés à une cheminée existante. Le conduit métallique présente l’avantage d’être facile à installer, à démonter et à nettoyer. Il est aussi plus léger et plus esthétique que le conduit de cheminée traditionnel.

Mais pour installer un poêle à bois sur un conduit métallique, il faut respecter certaines règles. Le conduit doit être adapté à la puissance et au rendement du poêle à bois. En général, il est de 150 mm pour les poêles à bûches et de 80 mm pour les poêles à granulés. Le conduit doit être résistant à une température supérieure à la température des fumées, qui peut atteindre 450°C. Il doit aussi être résistant à la corrosion, à la condensation et au feu de cheminée.

Le conduit métallique peut être droit ou coudé, selon la configuration du logement. Il doit respecter une pente minimale de 3% vers le poêle, pour éviter les retours de fumée. Il doit aussi être isolé thermiquement, pour éviter les déperditions de chaleur et les risques d’incendie. Il doit enfin être conforme aux normes en vigueur, notamment la norme NF DTU 24.1.

Le conduit avec ventouse

Le conduit avec ventouse est un conduit en acier ou en inox, qui raccorde le poêle à bois à une sortie en façade. C’est le type de conduit le plus adapté pour les poêles à bois étanches, qui ne nécessitent pas d’air extérieur pour fonctionner. Le conduit avec ventouse présente l’avantage d’être simple à installer, sans travaux de maçonnerie. Il est aussi plus discret et plus économique que les autres types de conduits.

Mais pour installer un poêle à bois sur un conduit avec ventouse, il faut respecter certaines conditions. Le conduit doit être adapté à la puissance et au rendement du poêle à bois. En général, il est de 80 mm pour les poêles à granulés. Le conduit doit être résistant à une température supérieure à la température des fumées, qui peut atteindre 450°C. Il doit aussi être résistant à la corrosion, à la condensation et au feu de cheminée.

Le conduit avec ventouse doit être placé à une hauteur minimale de 1,80 m du sol, pour éviter les nuisances sonores et olfactives. Il doit aussi être éloigné des ouvertures, des sources de chaleur et des zones de passage. Il doit enfin être conforme aux normes en vigueur, notamment la norme NF DTU 24.1.

Comment choisir le type de conduit pour votre petit poêle à bois ?

Le choix du type de conduit pour votre petit poêle à bois dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  • Le type de poêle à bois : encastré, indépendant, étanche, à bûches ou à granulés.
  • La configuration du logement : présence ou non d’une cheminée existante, possibilité ou non de faire une sortie en toiture ou en façade, hauteur et longueur du conduit, etc.
  • Le budget : le coût d’installation d’un conduit varie selon le type, le matériau, le diamètre, la longueur, etc. Il faut aussi compter le coût de l’entretien et du ramonage, qui doit être effectué au moins une fois par an.
  • L’esthétique : le conduit doit s’intégrer harmonieusement à votre intérieur, en respectant le style et les couleurs de votre poêle à bois et de votre décoration.

Pour vous aider à choisir le type de conduit le plus adapté à votre petit poêle à bois, vous pouvez faire appel à un professionnel qualifié et certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il pourra vous conseiller, vous proposer un devis gratuit et vous garantir une installation conforme aux normes et aux règles de l’art.

Les avantages du petit poêle à bois en fonte

Le petit poêle à bois en fonte est un modèle de poêle à bois qui présente de nombreux avantages. La fonte est un matériau robuste, durable et résistant aux hautes températures. Elle permet une bonne combustion du bois et une bonne diffusion de la chaleur. Elle s’adapte à tous les styles de décoration.

Le petit poêle à bois en fonte est facile à installer et à entretenir. Il se raccorde à un conduit de cheminée traditionnel ou à un conduit métallique, selon la configuration du logement. Il se nettoie régulièrement avec une brosse métallique et un chiffon humide. Il se ramone au moins une fois par an, pour garantir la sécurité et le bon fonctionnement du poêle.

Vous pouvez trouver des petits poêles à bois en fonte de différentes marques, comme Invicta, Deville, Godin ou La Nordica. Ces marques proposent des modèles de qualité, fabriqués en France ou en Europe, avec une garantie de plusieurs années. Vous pouvez aussi bénéficier d’un prix spécial, d’une livraison gratuite ou d’une TVA réduite, selon les offres en cours. 

Les caractéristiques du petit poêle à bois moderne

Le petit poêle à bois moderne est un modèle de poêle à bois qui se distingue par son design, sa performance et sa praticité. Il a une forme épurée, sobre et élégante, qui s’intègre parfaitement à un intérieur contemporain. Cet appareil a une finition en acier noir, en céramique ou en pierre ollaire, qui lui confère un aspect raffiné et original. Il a une vitre vitrée, qui offre une large vision du feu et un effet décoratif.

Le petit poêle à bois moderne est adapté aux besoins actuels de chauffage. Il a une puissance nominale de 5 à 8 kW, ce qui suffit pour chauffer entre 40 et 80 m². Il a un rendement énergétique très haut. Il a aussi un système de triple combustion. Il est conforme à la norme Ecodesign 2022. Il se nettoie facilement avec un aspirateur à cendres. Vous pouvez découvrir les différents modèles de petits poêles à bois modernes sur la boutique en ligne 

le type de conduit pour un petit poêle à bois est un élément important à prendre en compte lors de l’achat et de l’installation de votre appareil de chauffage. Il doit aussi être conforme aux normes de sécurité, d’étanchéité et de performance. Il doit enfin être choisi en fonction de la configuration de votre logement, de votre budget et de vos goûts.